Bonjour et
bienvenue !

Aucun titre à afficher

La jeunesse : une priorité et des budgets à la hauteur

Les grands dossiers

12 vues

La crise de la Covid-19 a plus que jamais mis en lumière les inégalités de destin, souvent créées dès le plus jeune âge. Conscients des enjeux, le Gouvernement et la majorité présidentielle ont déployé des mesures ambitieuses et structuré le plan « 1 jeune 1 solution » afin de proposer des solutions adaptées à chaque jeune. Dès le début de la mandature, et sans attendre la crise, de nombreuses réformes ont été engagées, en particulier sur les questions de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle.

Nous n’avons eu qu’une priorité : permettre à chaque jeune de construire sereinement son avenir.

Un budget en hausse constante depuis 2017

Hors crédits du plan de relance, le budget du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports demeure en 2021 le premier budget de la Nation :

  • 76 milliards d’euros sont alloués à l’enseignement scolaire ;
  • 1,4 milliard d’euros est alloué au sport, à la jeunesse et à la vie associative, avec notamment 699 millions d’euros pour la jeunesse et la vie associative (+6 % par rapport à 2020)  et 435 millions d’euros consacrés aux sports (en hausse de 1,8 % par rapport à 2020)

L'apprentissage en France : une progression record depuis 4 ans

En 2020, 525 600 contrats d’apprentissage ont été signés, soit 42% de plus qu'en 2019. C’est un record historique.

Cette forte hausse de l’apprentissage résulte de la loi du 5 septembre 2018 qui a libéralisé l’apprentissage (conditions d’entrée et offre de formation) et rendu le financement du contrat d’apprentissage plus avantageux pour les organismes de formation. En 2020, environ 60 000 places en alternance sous la forme de contrats d’apprentissage ont été créées.

La mise en place d'un Plan "1 jeune, 1 solution" a également permis de soutenir concrètement les jeunes largement affectés par la crise : 2 millions de jeunes de moins de 26 ans ont trouvé une solution d'emploi entre août 2020 et mai 2021 grâce à ce Plan.

Des incitations fortes pour recruter un apprenti ont également débouché sur une prime de 5 000€ pour l’embauche d’un mineur et de 8 000 € pour l’embauche d’un majeur.

Le Passe Culture

C'est 300€ pendant 24 mois pour que chaque jeune de 18 ans découvre et réserve des propositions culturelles de proximité et offres numériques.

Le Service national universel (SNU) est un projet d’émancipation de la jeunesse qui ambitionne de :

  • Transmettre les valeurs républicaines
  • Renforcer la cohésion nationale à travers la mixité sociale et la valorisation des territoires
  • Développer une culture de l’engagement.

Le SNU s’adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans et se compose de 3 étapes clés : 1. Un séjour de cohésion de deux semaines fondé sur la vie collective, la responsabilité et l’esprit de défense.

2. Une mission d’intérêt général de 84 heures effectuées sur une période courte et visant à développer une culture de l’engagement et à favoriser l’insertion des jeunes dans la société.

3. La possibilité d’un engagement volontaire d’au moins 3 mois. Cet engagement peut se réaliser par : un service civique, les réserves opérationnelles des Armées et de la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers volontaires, le service volontaire européen, etc. Cet engagement volontaire peut être réalisé entre 16 et 30 ans.

Pendant la crise sanitaire nous avons accompagné les étudiants grâce à :

  • La mise en place d’une aide d’urgence de 500 euros pour les jeunes diplômés en difficulté financière.
  • L’augmentation des bourses sur critères sociaux : durant la crise, les étudiants ont pu opérer une demande de révision de leur droit à la bourse.
  • Au déploiement d’une aide d’urgence du CROUS, accessible aux boursiers, aux non boursiers et aux étudiants internationaux sur la base d'une enquête sociale.
  • Deux repas par jour au CROUS à 1 euro pour les étudiants boursiers ou précaires.
  • Aux « chèques psy » financés à 100% par l’État permettent aux étudiants de trouver un soutien psychologique gratuit et sans avance de frais.
  • La mise en place d’un numéro de téléphone national pour aider les jeunes 0 806 000 278 en difficulté

Au cours de cette législature, trois textes de lois issus de la majorité présidentielle ont été votés à l'Assemblée pour aider chaque jeune à trouver sa voie :

- La loi orientation et réussite des étudiants (2018) : Suppression du tirage au sort pour les filières en tension ; Mieux informer les étudiants - instauration d’un système de préinscription tout au long de l’année sur la plateforme Parcoursup ; Création de places supplémentaires dans les filières en tension ; Suppression du régime de sécurité sociale spécifique aux étudiants.

- La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (2018) : Revalorisation des filières professionnelles et de l’apprentissage ; Création de la classe 3ème prépa-métiers pour mieux accompagner les élèves dans leur orientation.

- La loi de programmation de la recherche 2021-2030 (2020) : Des moyens inédits pour la recherche : 3% du PIB et 25 milliards d’euros de plus sur 10 ans ; Mieux rémunérer les chercheurs ; Densifier les liens de la recherche avec les entreprises et les citoyens.


Articles similaires

Derniers articles

Contact

Permanence parlementaire de Jean-Pierre Pont, député du Pas-de-Calais

11 rue Faidherbe
62200 BOULOGNE/MER

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.