Bonjour et
bienvenue !

Aucun titre à afficher

Question d'actualité au Gouvernement du 12 janvier 2021

Interventions

36 vues

L’accord conclu in extremis avant Noël entre l’Union européenne et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, après plus de quatre ans de tergiversations, est plutôt satisfaisant pour la pêche française et boulonnaise. Certes, la baisse du tonnage des prises dans les eaux britanniques imposée à la pêche française est, si l’on peut dire, « seulement  de 25% ».

Mais attention, ne nous réjouissons pas trop vite ! Le négociateur Michel Barnier parle maintenant non plus de 25% mais d’un pourcentage réajusté, dit-il, à « un plutôt 27.5% ! »

J’estime pour ma part que ce pourcentage, calculé sur une centaine d’espèces cas par cas, sera finalement plus proche des 30 %. En outre, cet accord avec les britanniques n’est valable que jusqu’en 2026...et un nouvel accord devra donc obligatoirement être renégocié à cette date.

Pour l’heure, les pêcheurs français attendent d’urgence le règlement de deux problèmes, d'où mes deux questions adressées à la Ministre de la mer en séance publique du 12 janvier 2021, et sa réponse, à retrouver en vidéo ICI


Articles similaires

Derniers articles

Contact

Permanence parlementaire de Jean-Pierre Pont, député du Pas-de-Calais

11 rue Faidherbe
62200 BOULOGNE/MER

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.