Bonjour et
bienvenue !

Fort de son succès, un nouveau Plan covoiturage est lancé par le gouvernement en 2023.


57 vues
Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, M. Christophe BECHU, la ministre de la Transition énergétique, Mme Agnès PANNIER-RUNACHER, et le ministre délégué aux Transports, M. Clément BEAUNE, viennent d'annoncer la poursuite du déploiement « Plan covoiturage » lancé le 13 décembre 2022.
 
Le covoiturage présente en effet de nombreux avantages :
  1. Économique : les frais de transport sont partagés entre plusieurs personnes, ce qui permet de réduire les coûts de déplacement.
  2. Écologique : en regroupant plusieurs personnes dans une seule voiture, on réduit le nombre de voitures sur la route et les émissions de gaz à effet de serre.
  3. Social : le covoiturage permet de faire des rencontres et de créer des liens entre les personnes qui partagent un trajet.
  4. Confortable : on peut profiter du trajet pour discuter, travailler ou se détendre plutôt que de faire face aux stress de la conduite.
  5. Pratique : le covoiturage permet de se déplacer dans des zones peu ou mal desservies par les transports en commun, ou à des horaires non adaptés aux besoins de chacun.

 

Le covoiturage est donc un levier essentiel de la stratégie de réduction de la pollution ; un trajet en covoiturage permet, en moyenne, d’économiser 6 kg CO², soit 4,5 millions de tonnes de CO² qui pourraient être évitées par an.
 
Comme le « plan covoiturage » affiche un premier bilan positif, avec 2,7 millions de trajets effectués par l’intermédiaire d’une plateforme en 2023, le seuil du million de trajet sur un mois a été dépassé pour la première fois en mars 2023.C’est deux fois plus qu’à la même période de l’année dernière.
 
Cette dynamique est largement due au succès des primes de 100€, avec près de 80 000 conducteurs nouvellement engagés dans le dispositif suite à la réalisation de leurs premiers trajets en covoiturage courte distance. Notons aussi  que les trajets de longue distance sont également en progression, avec 120 000 nouveaux conducteurs éligibles à la prime de 100 euros.
 
C'est pourquoi le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministère de la Transition énergétique, lancent une campagne nationale sonore et digitale sur le « covoiturage du quotidien » afin d’inciter les usagers à covoiturer pour une mobilité plus écologique et économique tout en sachant que d’importants investissements en matière de lutte contre les fraudes ont déjà été consentis par les plateformes, en particulier dans le cadre de la mise en œuvre des primes de 100€.
 
150 millions d'euros sont engagés pour ce nouveau plan national covoiturage 2023 :
 
- À partir de janvier 2023, les conducteurs qui se lancent dans le covoiturage recevront une prime de 100€, reversée par les plateformes de covoiturage, sous la forme d’un versement progressif : une première partie au 1er covoiturage (25€ minimum) et le reste au 10e covoiturage, dans un délai de 3 mois à compter de son premier covoiturage.
- Le Gouvernement soutiendra aussi le covoiturage dans la durée en finançant la moitié de l’incitation financière que proposent certaines collectivités aux conducteurs et passagers sur la base du principe 1€ de l’État pour 1€ de la collectivité. Cela incitera davantage de collectivités à lancer de tels dispositifs et celles qui le font déjà à les poursuivre.
- Une mesure spécifique sera mise en place dans le cadre du Fonds vert pour accompagner les collectivités dans le développement du covoiturage. Il pourra notamment financer des aires et des lignes de covoiturage, ainsi que des études préalables.

Articles similaires

Derniers articles

Dématérialisation de la carte nationale d'indentié

27 Fév 2024

Visite du Premier ministre à Blendecques suite aux inondations

13 Fév 2024

Rencontre des sinistrés des inondations par le Premier ministre

16 Jan 2024

Lancement de MaPrimeAdapt'

04 Jan 2024

Les changements au 1er janvier 2024

03 Jan 2024

Contact

Permanence parlementaire de Jean-Pierre Pont, député du Pas-de-Calais

11 rue Faidherbe
62200 BOULOGNE/MER

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion