Bonjour et
bienvenue !

Question écrite à Nicole BELLOUBET au sujet de la pénurie d'enseignants


27 vues

J'ai interrogé Madame la ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur la disponibilité éventuelle de certains fonctionnaires de son administration pouvant assumer le remplacement de postes d'enseignants manquants.

En effet, depuis la rentrée scolaire 2023, il semble encore manquer d'enseignants à temps complet dans certaines matières, en particulier dans les mathématiques.

Je lui demande s'il peut me communiquer le chiffre précis de deux catégories de ses fonctionnaires :

  • d'une part, des fonctionnaires de l'éducation nationale occupant un poste dans l'administration alors qui ont précédemment assuré des postes d'enseignants sur le terrain à temps complet ;
  • d'autre part, le nombre de fonctionnaire de son administration occupant eux aussi un poste administratif alors qu'ils possèdent diplômes et références pédagogiques leur permettant d'assumer des postes d'enseignants.

La réponse du ministre :

Le ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse estime à 800 le nombre de professeurs du second degré détachés dans des établissements publics nationaux, des services déconcentrés ou en administration centrale pour y exercer des fonctions administratives. Il n'est nullement envisagé d'imposer à ces personnels, qui ont fait le choix d'un changement de métier, de revenir à leur métier d'enseignant. Plus généralement, les perspectives d'un parcours professionnel diversifié constituent un facteur d'attractivité des métiers et le ministère entend les promouvoir pour tous ses agents. Il peut ainsi valoriser les aptitudes C'est ainsi qu'il a développé un parcours Passerelle pour accueillir, chaque année, jusqu'à 150 personnels enseignants, d'éducation et psychologues de l'éducation nationale dans le corps des attachés d'administration de l'État, par la voie du détachement. Ces personnes, sélectionnées par les académies en fonction de leur motivation et de leurs aptitudes à exercer l'ensemble des missions d'un attaché, sont formées durant dix semaines par les instituts régionaux d'administration. Elles exercent ensuite des fonctions de gestion dans les établissements d'enseignement ou des fonctions d'encadrement ou d'expertise dans les services académiques. Ce programme illustre la volonté ministérielle de développer une gestion plus qualitative et plus personnalisée des ressources humaines.

Je regrette malheureusement que la ministre n'est pas répondue à la deuxième question.


Articles similaires

Derniers articles

Visite du Premier ministre à Calais

21 Mai 2024

Aide de l'Etat à destination des victimes des inondations

16 Avr 2024

Commission spéciale pour l’examen du projet de loi relatif à l’accompagnement des malades et de la fin de vie

16 Avr 2024

Comité de suivi ministériel des inondations présidé par le ministre Béchu à Arras

16 Avr 2024

Visite de l'Assemblée nationale par les élèves de CM2 de l'école Duchenne de Boulogne-sur-Mer

16 Avr 2024

Contact

Permanence parlementaire de Jean-Pierre Pont, député du Pas-de-Calais

11 rue Faidherbe
62200 BOULOGNE/MER

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion