Bonjour et
bienvenue !

Aucun titre à afficher

Aides financières aux cantines scolaires des communes éligibles au Fonds de solidarité rurale cible

Dans les communes

26 vues

Doudeauville, Halinghen, Saint-Etienne-au-Mont, Le Portel, Wimereux, Samer, et Equihen-Plage sont éligibles aux dispositifs d'aides aux cantines scolaires pour une alimentation saine de nos enfants.

Il y a maintenant plus de deux ans, l’Assemblée nationale adoptait le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine. Le constat que nous avions alors formulé est que malgré des atouts considérables, la France, première puissance agricole européenne, subissait une spirale de baisse des prix alimentaires et avait des difficultés à rémunérer ses agriculteurs au prix juste, entrainant une dégradation de la compétitivité de notre modèle agricole.

Dès lors, nous nous sommes attachés à renforcer la souveraineté alimentaire de notre pays en préservant la capacité de production agricole et à favoriser l’accès à une alimentation de qualité, à un coût raisonnable.

Sur ce deuxième point, nous avons voulu, avec la majorité présidentielle, que l’alimentation soit un levier pour réduire les inégalités sociales ; car nous le savons, l’accès à une alimentation variée et de qualité est encore trop souvent corrélé à l’appartenance à une certaine catégorie sociale. Pour tenter de corriger ces inégalités, tout en soutenant nos producteurs locaux, nous avons agi pour que la restauration collective devienne un levier d’amélioration de la qualité de l’alimentation pour tous.

En effet, c’est à ce niveau qu’il nous paraissait le plus pertinent d’agir, la restauration collective représentant en France plus de la moitié des 7,3 milliards de repas hors foyer, servis chaque année. Nous avons ainsi décidé de nous fixer collectivement un objectif, celui d’augmenter progressivement les produits issus de l’agriculture biologique ou de circuits courts dans les assiettes de nos enfants afin qu’ils représentent 50% des produits à compter du 1er janvier 2022.

Conscients des difficultés pouvant être rencontrées pour engager certaines dépenses d’investissement rendues nécessaires pour atteindre les objectifs fixés par la loi, nous avons choisi, au travers du plan France relance, d’aider financièrement les communes éligibles à la dotation de Solidarité Rurale (DSR) cible.  

Le montant de l’aide est calculé sur la base du nombre de repas servis pendant l’année scolaire 2018-2019 et peut atteindre jusqu’à 33 600 euros. Ce dispositif est mobilisable pour tout investissement (en équipements matériels ou immatériels ou encore en prestation intellectuelle), d’un montant minimal de 1 500 euros.

Toute commune éligible intéressée par cette aide, doit se rapprocher de l’Agence de service des paiement (ASP) qui assure le suivi du déploiement de ce dispositif via le lien suivant : https://www.asp-public.fr/son-reseau .


Articles similaires

Derniers articles

Contact

Permanence parlementaire de Jean-Pierre Pont, député du Pas-de-Calais

11 rue Faidherbe
62200 BOULOGNE/MER

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.