Jean-Pierre PONT
Député de la 5è circonscription
Pas-de-Calais
Jean-Pierre PONT
Député de la 5è circonscription
Pas-de-Calais

CHACUN A SON ROLE A JOUER.

La situation sanitaire de notre pays n'est pas revenue à la normale.

Le Premier ministre, accompagné du ministre de la Santé, a fait comme chaque semaine, un nouveau point d’étape, jeudi 14 janvier 2021, sur la situation sanitaire du pays. 

"Grâce au comportement responsable des Français, les premières données dont nous disposons montrent que nous avons pu passer les fêtes de fin d'année sans flambée épidémique."

La situation reste bien évidemment fragile et préoccupante, avec une moyenne hebdomadaire qui fluctue autour de 16 000 contaminations par jour. 

A ce stade la circulation de la souche variante, plus contagieuses, reste limitée. Mais afin d'éviter sa progression rapide, et qu'elle ne finisse par devenir comme au Royaume-Uni, la souche dominante, il est indispensable de durcir les conditions d'entrée sur le territoire national et de renforcer les contrôles aux frontières.

Le couvre-feu national s'appliquera dès 18h   jusqu’au 30 janvier, au moins...

Quels déplacements sont autorisés entre 18h et 6h?

Tous les déplacements sont interdits entre 18h et 6h, sauf dérogation particulière dans les cas suivants (et sous condition de présentation d'une attestation dérogatoire et des justificatifs nécessaires):

  1. déplacement vers ou depuis son lieu de travail
  2. déplacement professionnel, s'il n'est pas possible de le reporter
  3. motif familial impérieux, notamment pour l'assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d'enfants
  4. raison médicale, pour se rendre à l'hôpital, chez le médecin ou en pharmacie
  5. participation à des missions d'intérêt général
  6. convocation judiciaire ou administrative 
  7. déplacement lié à des transits ferroviaires, aériens ou en bus pour des déplacements de longues distances 
  8. promenade d'un animal domestique dans un rayon d'1 kilomètre autour du domicile

Quel est le protocole sanitaire d'ouverture pour les commerces ?

Le protocole sanitaire renforcé mis en place à compter du 28 novembre est simple, lisible et il garantit la sécurité sanitaire de tous :

  • Jauge de 8m² par client qui s'applique à la surface de vente (n'incluant pas le personnel), avec mise en place d'un sens de circulation quand cela est possible
  • Renforcement de l'information aux clients (port du masque obligatoire dès 11 ans - recommandé dés 6 ans-, horaires d'affluence, click and collect...)
  • Ouverture des commerces jusque 18h, avec possibilité d'ouverture le dimanche en janvier : en tant que client vous devez être chez vous à 18h. Par conséquent, il vous revient d’anticiper votre temps de trajet entre le magasin et votre domicile. A noter que le commerçant qui ferme son magasin à 18h peut le quitter à l’heure qu’il le souhaite (le temps de ranger, etc.) ; les déplacements domicile-travail étant autorisés avec un justificatif de déplacement professionnel.
  • Respect des gestes barrières, contrôle de la jauge et du lavage des mains avec une personne en permanence à l'entrée pour les surfaces de plus de 400 m².

En tant qu’employeur, quels sont les motifs d’octroi d’une attestation pour aller travailler en présentiel ?

Des attestations sont délivrées par l’employeur pour assurer les déplacements de ses salariés pendant le couvre-feu (de 18h à 6h) entre le domicile et le lieu d'activité, et dès lors que l’activité ne peut pas s’exercer en télétravail.

Qui doit remplir ce justificatif de déplacement professionnel ?

Si la personne dispose d’un employeur, ce dernier doit remplir le justificatif de déplacement professionnel, valable pour toute la durée de validité qu’il mentionne.

Puis-je jouer au tennis ou faire du char à voile ?

Oui sont autorisés :

- Les activités extra-scolaires de plein air

- Les sports individuels de plein air dans la limite de 20km et 3h (golf, équitation, tennis, vélo...)

- Les sports nautiques...

Je suis à l'étranger, quelles conditions pour rentrer en France ?

  • À compter du lundi 18 janvier, tous les voyageurs entrant en France, en provenance d'un pays hors de l'Union européenne, devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h.
  • Pour les déplacements dans l’Union européenne, le Conseil européen du 21 janvier permettra d’élaborer un cadre de coordination.
  • Pour les rares pays où il n’est pas possible de réaliser un test sur place, un laissez-passer consulaire pourra être accordé par nos ambassades, pour motif impérieux (test à l'arrivée en France, isolement de 7 jours dans un hôtel désigné par l'État).
  • Des exceptions sont prévues concernant les frontaliers, les transporteurs routiers dans le cadre de protocoles sanitaires spécifiques.

Territoires d'outre-mer : quelles nouvelles mesures ?

Pour la Guyane et les Antilles : afin de protéger ces territoires du variant à risque qui circule en Amazonie, le préfet prendra des mesures de restriction adaptées aux circonstances locales, le contrôle des frontières sera renforcé et des tests négatifs seront exigés pour rejoindre les Antilles et la Métropole, comme c'est déjà exigé dans l'autre sens ;

Pour la Réunion et Mayotte : "des informations préoccupantes indiquent que le variant à risque d'Afrique du Sud serait déjà disséminé aux Comores". Des mesures d'urgence ont été prises afin de restreindre les déplacements à risque et pour protéger La Réunion. Comme pour la Guyane, des tests négatifs seront exigés pour les vols en provenance de Mayotte ou de la Réunion vers la métropole.

Quelles règles pour les lieux de cultes, les rassemblements religieux, les enterrements et les mariages ?

Les mariages civils peuvent avoir lieu dans le respect des règles de port du masque et de distanciation sociale et dans la limite d’une présence de 6 personnes maximum.

A compter du 28 novembre, les lieux de culte, autorisés à rester ouverts, peuvent accueillir des rassemblements ou réunions en leur sein dans la limite de 30 personnes.

Ecoles, collèges et lycées : nouveau protocole à compter du 18 janvier 2021 ?

Pour protéger tous les élèves et les adultes, et assurer l'éducation pour tous, un renforcement du protocole dans les écoles, les collèges et les lycées peut se traduire par des mesures plus strictes en matière d'accueil et de sortie des enfants, d'organisation des circulations et de restauration scolaire. Ces mesures peuvent être adaptées en fonction de l'augmentation de la circulation du virus sur les territoires et des spécificités locales.

Nouveau protocole à compter du 18 janvier

Toutes les réponses à vos questions sont ICI

Quid des élections prévues en 2021 ?

Le Premier Ministre a missionné le 22 octobre le Pr. Jean-Louis Debré, ancien Président du Conseil constitutionnel et ministre de l'Intérieur.

Un rapport préconisant le report de ces élections à juin 2021 a été remis au gouvernement.

Peut-on se déplacer d'une région à l'autre ?

Tous voyages et déplacements, sans attestation dérogatoire, sont permis entre les diverses régions de France en dehors des horaires du couvre feu.

Les auto-écoles sont-elles seulement autorisées à accueillir des candidats pour l’examen du permis de conduire ou peuvent-elles dispenser les cours associés ?

Les autos écoles peuvent à nouveau dispenser des heures de conduite et les élèves passer l’examen du permis de conduire.

✅Les cours de théorie (code) peuvent avoir lieu mais obligatoirement et uniquement à distance

Mieux vous informer. Prendre soin de vous.

L'application "Tous AntiCovid" permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie. 

  1. Prévenir, tout en garantissant l’anonymatles personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent aller se faire tester et être prises en charge le plus tôt possible.
  2. L’installation de l’application" Tous AntiCovid" se fait sur la base du volontariat. Toute personne est prise en charge même si elle choisit de ne pas utiliser l’application.
  3. Téléchargez l’application sur : bonjour.tousanticovid.gouv.fr 

Les aides économiques

☎️ Un numéro vert est disponible pour toute information 

0806 000 245

Pour le mois de décembre : des mesures plus soutenues en faveur des entreprises ont été annoncées par le Président de la République.

➡️ Le Chômage partiel

Pour toutes les entreprises fermées ou qui rencontrent des difficultés, le recours au chômage partiel est maintenu dans des conditions exceptionnelles qui prévalaient jusqu’à présent : zéro reste à charge pour l’employeur lorsque l’entreprise est contrainte de fermer. Le chômage partiel est pris en charge à 100%

En savoir plus sur le chômage partiel

➡️ Le Fonds de solidarité :

Le montant de l’aide versée dans le cadre du re confinement est calculé différemment selon le mois considéré et selon la situation de l’entreprise.

⚠️Dans tous les cas, le chiffre d'affaire réalisé en "Click&Collect" ne sera pas pris en compte dans le calcul de la perte de Chiffre d'Affaires. 

Tout savoir sur l'accès au Fonds de Solidarité

⚠️A noter : Une augmentation des aides en faveur des entreprises qui resteront fermées administrativement a été annoncée par le Président de la République le 24 novembre 2020. Elle concerne principalement les bars, les restaurants, les salles de sport et les discothèques, et ce quelle que soit leur taille. Ces entreprises pourront bénéficier d'une aide égale à 20% de leur chiffre d'affaire de 2019 (limitée à 200 000 euros par mois) ou d'une aide allant jusqu'à 10 000 € selon l'option qui leur est la plus favorable. Le CA de référence retenu pourra être le CA de décembre 2019 ou le CA mensuel moyen 2019. 

➡️ Renforcement du prêt garanti par l'Etat

La possibilité de souscrire un prêt garanti par l'État renforcé (PGE saison, plafonné aux trois meilleurs mois de CA) est étendue jusqu’au 30 juin 2021 afin de soutenir la trésorerie des entreprises. Le remboursement pourra également être porté d’un à deux ans.
⚠️Pour les entreprises qui ne trouvent aucune autre solution de financement, l'État pourra accorder des prêts jusqu'à 10.000 euros pour les entreprises de moins de 10 salariés et jusqu'à 50.000 euros pour celles qui ont de 10 à 49 salariés. 

En savoir plus sur le PGE

➡️ Charges sociales et cotisations

Les exonérations de charges sociales et de l’aide au paiement des cotisations sont maintenues pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement, ainsi que celles des secteurs du tourisme, du sport, de la culture et de l'événementiel si leur chiffre d'affaires chute de plus de moitié durant cette période. 

Les prélèvements de cotisations des indépendants seront automatiquement suspendus (aucune démarche à faire) et les charges sociales totalement exonérées.
➡️ Loyers  

Les bailleurs pourront obtenir un crédit d'impôt de 50% sur leurs loyers en échange du renoncement à au moins un mois de loyer sur la période octobre-décembre. 

Le télétravail doit être la règle dès qu’il est possible.

  • 1er cas de figure : un travailleur qui peut effectuer toutes ses tâches en télétravail doit le faire 5 jours sur 5.
  • 2ème cas de figure : ceux qui ne peuvent pas effectuer toutes leurs tâches à distance, peuvent se rendre une partie du temps sur leur lieu de travail. C’est le cas par exemple dans un bureau d’études pour un ingénieur, un technicien ou pour un architecte qui a besoin d’équipements spécifiques pour travailler. Toutefois, l’organisation du travail doit permettre de regrouper ces activités pour limiter les déplacements.
  • 3ème cas de figure : certains métiers ne peuvent être réalisés à distance et doivent donc continuer à s’exercer sur site – par exemple les salariés des commerces qui restent ouverts, mais aussi les chefs de chantier et ouvriers du BTP, les agriculteurs ou encore les intervenants à domicile.

Le Click & Collect et retraits de commande chez vos commerçants locaux.

Le Click & Collect concerne la vente de tous les biens des commerces fermés administrativement.

 Ce qui est autorisé :

  • la commande à distance (par internet, par téléphone) et le retrait en magasin
  • le paiement peut se faire sur place
  • le retrait de commande peut se faire dans le magasin

Des aides pour le secteur associatif.

La crise sanitaire n'est pas sans impact sur le secteur associatif : gestion des salariés, subventions attendues, report des factures et loyers, prêts pour difficultés de trésorerie...des aides et dispositifs sont mis en place. L'Etat accompagne également les associations qui se trouveraient dans une situation tendue.

Pendant cette période de reconfinement, n'hésitez pas à consulter toutes les informations disponibles sur ce site :

➡️ https://associations.gouv.fr/covid.html

Informations | Numéro Vert 

24h/24 et 7j/7j  - 0 800 130 000

Que faire en cas de symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser à la COVID-19 ?

  • je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;

  • si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).

  • Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Stratégie de vaccination : 

La campagne vaccinale est un motif d’espoir : elle est aujourd’hui la priorité !

  • La montée en puissance de la campagne de vaccination continue. Un nombre croissant de Français se fait vacciner chaque jour.
  • Cette montée en puissance se poursuivra dans les EHPAD et, dès lundi 18 janvier, pour toutes les personnes âgées de plus de 75 ans et celles à haut risque de forme grave.
  • Les vaccinations se feront dans des centres présents sur tout le territoire. Plus de 700 centres de vaccination seront ouverts grâce à la mobilisation conjointe de l’État, des élus locaux et des professionnels de santé.
  • Il est possible de prendre rendez-vous par internet (www.sante.fr) ou par téléphone auprès des centres (numéro vert : 0800 009 110).
  • La montée en puissance continuera ensuite et, à partir de fin février, les personnes âgées de plus de 65 ans pourront se faire vacciner.  

À la fin du mois de janvier, nous atteindrons notre objectif : 1 million de personnes vaccinées.

A savoir aussi...

Classement des territoires -
Taux d'incidence et Taux de positivité

Des mesures différenciées peuvent être mises en place, selon les territoires, afin de freiner la propagation du virus, et un classement instauré comme suit :

  • en Alerte (taux d'incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants)
  • en Alerte renforcée (taux d'incidence supérieur à 150 pour 100 000 habitants)
  • en Alerte maximale (taux d'incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants)
  • en Etat d'urgence sanitaire

L'ensemble du pays étant actuellement en Etat d'urgence sanitaire, le confinement reste la solution pour stopper l'hémorragie. 

Kesako ?

Le taux d'incidence est le nombre de cas testés positifs pour 100 000 habitants, moyenne sur sept jours.

Le taux de positivité est le nombre de cas positifs pour 100 personnes testées.

Le soutien de l'Etat aux personnes les plus vulnérables

Pour les familles

Au cœur de cette crise, la mobilisation est pleine pour lutter contre la pauvreté et protéger les plus vulnérables. 1,8 milliards d'euros supplémentaires vont être ajoutés aux 6 milliards d'euros prévus au plan de relance et aux 1,5 milliards déjà engagés depuis le début de la crise sanitaire.

  • Aide d’urgence aux familles de 150€ pour les foyers allocataires du RSA ou de l’allocation de solidarité spécifique versée aux chômeurs en fin de droits à laquelle s’ajoutent 100 € par enfant pour les allocataires de l’aide personnalisée au logement (APL). 

Pour les étudiants et les jeunes

  • Les étudiants boursiers et les jeunes de 18 à 25 ans non-étudiants allocataires des APL recevront aussi 150 €.
  • Le bénéfice de la garantie jeune de 497 € est élargi pour atteindre 150 000 bénéficiaires.
  • Une attention est portée à la situation d’isolement des plus jeunes, et en particulier des étudiants, dont les établissements n’assurent plus leurs enseignements, sauf exception, qu’en distanciel. Dans les prochains jours, les 800 cités universitaires de France vont disposer de deux référents étudiants en renfort du travail des services des CROUS, notamment pour accompagner les étudiants de 1ère année et les étudiants les plus en difficulté  : près de 1.600 emplois étudiants en novembre, décembre et janvier.
  • Cette mesure vient compléter le déploiement massif du Plan 1 jeune-1 solution qui mobilise une part importante des crédits du plan de relance.

Des mesures pour les plus précaires

  • 100 millions d’€ pour financer la création de 60 centres de santé et aider les associations de lutte contre la pauvreté.
  • 53 millions de masques distribués aux personnes précaires.
  • Création de 300 centres d'accueil supplémentaires qui s’ajoutent aux 400 actuels pour les personnes sans abri.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.