Bonjour et
bienvenue !

Aucun titre à afficher

DERNIERES INFOS

Isolement : Les règles d'isolement et de quarantaine en cas d'infection au Covid-19 ou de cas contact apparaissent ci-après

Les règles d'isolement à jour

Vaccination : ouverte à tous dont les enfants de 5 à 11 ans.

Rappel vaccinal (3ème dose) : ouvert aux plus de 18 ans dès 3 mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.

Passe Vaccinal :

-A compter du 14 mars 2022, l’application du passe vaccinal est suspendue. L’obligation de présentation du passe sanitaire est quant à elle maintenue pour accéder aux établissements de santé et médico-sociaux.

La fin du cadre juridique existant -loi portant mesures de vigilance sanitaire- est fixée au 31 juillet 2022. En savoir plus

Restaurants

19 mai 2021 : les terrasses peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité d’accueil avec des tablées de 6 pax. maximum assises L’intérieur reste fermé.

9 juin 2021 : les terrasses peuvent ouvrir à 100 % de leur capacité avec des tablées de 6. L’intérieur ouvre, avec une jauge de 50 % et des tablées de 6 personnes maximum.

30 juin 2021 : Réouverture complète en intérieur (dans le respect des gestes barrière et mesures distanciation).

30 septembre 2021 Sauf disposition contraire, le passe sanitaire est requis terrasses incluses.

3 janvier 2022 : 

Port du masque obligatoire - les activités de danse sont interdites dans les restaurants jusqu'à nouvelle décision.

Cafés/bars

19 mai 2021 : les terrasses peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité d’accueil avec des tablées de 6 pax max. assises. L’intérieur reste fermé.

9 juin 2021 : les terrasses peuvent rouvrir avec des tablées de 6 pax max. L’intérieur peut ouvrir, avec une jauge de 50 % et des tables de 6. La consommation et le service au bar sont interdits.

30 juin 2021 Réouverture complète en intérieur en position assise, sans consommation ni service au bar.

30 septembre2021 Sauf disposition contraire, le passe sanitaire est requis.

3 janvier 2022 : 

Port du masque obligatoire - les activités de danse, la consommation debout sont interdites dans les bars jusqu'à nouvel ordre.

Hôtels-Restaurants

19 mai 2021 : les restaurants peuvent rouvrir pour les clients des établissements hôteliers ou en cas de vacances « all inclusive ».

9 juin 2021 : réouverture des restaurants d’hôtels aux clients extérieurs (avec jauge et tablées de 6). 

30 juin 2021 : les restaurants peuvent rouvrir à 100 % de leur jauge.

30 septembre 2021 Sauf disposition contraire le passe sanitaire est requis dans les restaurants et bars pour les personnes ext. (ce qui n'est pas le cas des petits déjeuners dans les restaurants d’hôtels où le passe sanitaire n’est pas requis pour la clientèle de l’hôtel).

3 janvier 2022 : les activités de danse sont interdites dans les restaurants ou les bars jusqu'à nouvel ordre.

Boutiques

19 mai 2021: tous les magasins peuvent rouvrir. Ceux de moins de 8m² ne peuvent recevoir qu’un seul client, pour les autres c'est 8m²/ personne.

9 juin 2021: la jauge passe à 4m² / client.

30 juin 2021: chaque commerce peut recevoir autant de clients que sa capacité initiale le prévoit.

30 septembre 2021: un référent COVID doit être en charge de la mise en œuvre des protocoles sanitaires (en cas d’investigation sanitaire par l’autorité sanitaire). Information affichée et visible (capacité max., gestes barrières, consignes sanitaires, port obligatoire du masque dès l’âge de 11 ans et fortement recommandé pour les 6 à 10 ans.)

Centres sportifs
en plein air

19 mai 2021: Reprise sans restriction pour les seuls pratiquants prioritaires. Sinon, seuls les sports sans contact peuvent redémarrer. Côté spectateurs, une jauge de 35 % du public s’applique, ainsi qu’un plafond de 1 000 personnes maximum.

9 juin 2021: les sports de contact reprennent pour tous. La jauge passe à 65 % et le plafond max. de public à 5 000 pax. Recours au pass sanitaire dès 1 000 personnes. 

30 juin 2021 : jauge à 100 %, pass sanitaire obligatoire au-delà de 1 000 spectateurs. Le préfet garde la possibilité de plafonner le nombre de spectateurs.

21 juillet 2021 :  Dans les stades uniquement, pass sanitaire obligatoire au-delà de 50 spectateurs.

30 septembre 2021 : Jauges pleines (places assises ou avec 1 mètre de distance si le public est debout) Présentation d'un pass sanitaire dès 12 ans. Port du masque non obligatoire dans les enceintes où le Pass sanitaire est requis sauf décision contraire de l'organisateur, de l'exploitant ou du préfet.

3 janvier 2022 : Jauges rétablies pour les grands événements (5000 pax max.), concerts debout interdits.

Salles sportives couvertes
dont piscines...

19 mai 2021 : Réouverture aux seuls prioritaires (dont mineurs scolaires, périscolaires et pour les activités extrascolaires.)

Côté public, la jauge est fixée à 35 % - 800 spectateurs maxi.

9 juin 2021 : sports sans contact autorisés aux pratiquants non prioritaires dans le respect d’une jauge d’accueil de 50 %. Côté spectateurs, la jauge passe à 65 % - plafond fixé à 5 000 personnes. Pass sanitaire pour plus de 1 000 spectateurs.

30 juin 2021 : tous sports, jauge d’accueil à 100 %. Pass sanitaire requis.

21 juillet 2021 : Pass sanitaire obligatoire  50 pax et +

30 septembre 2021 Jauges pleines (places assises ou avec 1 mètre de distance si le public est debout) - Présentation d'un pass sanitaire dès 12 ans (de même pour les compétitions). Port du masque non obligatoire dans les enceintes où le Pass sanitaire est requis sauf décision contraire de l'organisateur, de l'exploitant ou du préfet.

3 janvier 2022 Masque obligatoire.

Jauges rétablies pour les grands événements : 2000 pax max., concerts debout interdits.

Musées et monuments

19 mai 2021 Réouverture - jauge de 8m²/ personne et protocole sanitaire.

9 juin 2021 : Jauge abaissée à 4m² par personne.

30 juin 2021 : Aucune jauge  - Respect des gestes barrière / distanciation physique dans les allées et les espaces communs.

21 juillet 2021 :Pass sanitaire obligatoire au-delà du seuil de 50 spectateurs.

30 septembre 2021 Jauges pleines (places assises ou avec 1 mètre de distance si le public est debout) - Pass sanitaire obligatoire dès 12 ans. Port du masque non obligatoire dans les enceintes où le Pass est exigé.

3 janvier 2022 

Masque obligatoire.

Jauges rétablies pour les grands événements : 2000 pax max. en int. et 5000 pax max. en ext., concerts debout interdits.

Cinémas, spectacles

19 mai 2021 : Accueil max. de 35 % de sa capacité d’accueil - jauge maximale à 800 spectateurs.

9 juin 2021 : Jauge à 65 % de la capacité.

30 juin 2021 : Pas de jauge - respect des gestes barrière et distanciation physique

21 juillet 2021 : Pass sanitaire obligatoire au-delà de 50 spectateurs.

30 septembre 2021 : Passe sanitaire dès 12 ans - Port du masque obligatoire en intérieur (y compris pendant la séance) à partir de 11 ans, fortement recommandé à partir de 6 ans - Sans jauge ni règle d’un siège libre entre les spectateurs - Groupes scolaires/périscolaires (élèves et adultes qui encadrent) exempts du passe sanitaire si venue dans leur cadre d'activités récurrentes pédagogiques.

3 janvier 2022 

Masque obligatoire.

Jauges rétablies pour les grands événements : 2000 pax max. en int. et 5000 pax max. en ext., concerts debout interdits.

Discothèques

30 septembre 2021 : sauf disposition législative ou règlementaire contraire, le passe sanitaire est obligatoire dans l’ensemble des discothèques, clubs et bars dansants.

Le professionnel s’assure de la correspondance entre les informations du passe sanitaire et celles du justificatif d’identité. 

Le port du masque est recommandé pour les clients dans l’établissement. 

Les commandes peuvent être effectuées au comptoir ou à table. La consommation debout est admise. Mise en place obligatoire d'un cahier de rappel papier et numérique, le client devant compléter l’un ou l’autre.

11 décembre 2021 Interdiction d'accueil du public jusqu'au 24 janvier 2022 inclus (de même que pour  toutes activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.)

Mieux vous informer. Prendre soin de vous.

L'application "Tous AntiCovid" permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie. 

 

  1. Prévenir, tout en garantissant l’anonymatles personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent aller se faire tester et être prises en charge le plus tôt possible.
  2. L’installation de l’application" Tous AntiCovid" se fait sur la base du volontariat. Toute personne est prise en charge même si elle choisit de ne pas utiliser l’application.
  3. Téléchargez l’application sur : bonjour.tousanticovid.gouv.fr 

Questions-réponses sur l'application "Tous AntiCovid"

La campagne vaccinale : un outil essentiel de lutte contre la pandémie.

La vaccination est ouverte à tous les Français majeurs depuis le début de l'année 2021, depuis le 15 juin pour les adolescents de 12 à 17 ans, également pour les enfants de 5 à 11 ans depuis le 22 décembre 2021. Prenez rendez-vous pour votre dose de rappel (3 mois après votre dernière injection ou infection).

1/ Connectez-vous sur https://www.sante.fr ou rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre pharmacien.

A savoir : 1,645 milliards d'euros (hors PGE) ont d'ores et déjà été mobilisés au bénéfice des acteurs économiques du Pas-de-Calais

Accompagnement de l'Etat suite à la non reconduction du fonds de solidarité après le 30 sept.2021

A partir du 1er octobre, le dispositif de prise en charge des coûts fixes prend le relais du Fonds de Solidarité. Il est ouvert à toutes les entreprises sans condition de taille.

Sont éligibles en métropole et en Outre-Mer :

- les entreprises des secteurs S1 et S1bis

- les commerces de la montagne et des centres commerciaux 

qui réalisent une perte de CA supérieure à 50% sur la période de janvier à octobre 2021.

Ce dispositif couvre :

- 70% des pertes d'exploitation pour les entreprises de plus de 50 salariés

- 90% des pertes d'exploitation pour les entreprises de moins de 50 salariés, dans la limite de 1,8 million d'euros sur l'année 2021.

A savoir : si le fonds de solidarité n'est pas reconduit après le 30 septembre, tous les dispositifs d'accompagnement des entreprises (fonds de solidarité, activité partielle et exonération de charges sociales) sont maintenus sans modification pour les territoires d'Outre-Mer où des mesures de restriction sont encore d'actualité.

  • ACTIVITE PARTIELLE :

Le régime de droit commun (reste à charge de 40 %) est appliqué à tous les secteurs dès le 1er septembre 2021.

Les entreprises (S1 et S1 bis) connaissant des restrictions ou une perte de CA supérieure à 80 % continueront à bénéficier d'un reste à charge nul.

Les entreprises connaissant une réduction durable de leur activité peuvent disposer d'un dispositif d'activité partielle de longue durée (reste à charge de 15%).

Où le masque est-il obligatoire ?

  • Le port du masque à partir de l’âge de 6 ans reste obligatoire dans les transports collectifs, dans les établissements de santé et médico-sociaux ainsi que dans les lieux d’exercice des professionnels de santé (cabinets médicaux, centres de santé, maisons de santé pluriprofessionnelles, cabinets infirmiers...), dans les pharmacies et dans les laboratoires de biologie médicale.
  • Le port du masque est en outre recommandé pour toutes les personnes à risque de développer une forme grave de la maladie, en particulier dans les lieux d’affluence.
  • Les professionnels effectuant des interventions au domicile des personnes âgées ou handicapées doivent porter le masque pendant leur intervention.

Des aides pour le secteur associatif.

La crise sanitaire n'est pas sans impact sur le secteur associatif : gestion des salariés, subventions attendues, report des factures et loyers, prêts pour difficultés de trésorerie...des aides et dispositifs sont mis en place. N'hésitez pas à consulter toutes les informations disponibles sur ce site : https://associations.gouv.fr/covid.html

Informations | Numéro Vert 

24h/24 et 7j/7j  - 0 800 130 000

Que faire en cas de symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser à la COVID-19 ?

  • je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;

  • si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).

  • Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

A savoir aussi...

Classement du Pas-de-Calais
Taux d'incidence et Taux de positivité

Des mesures différenciées peuvent être mises en place, selon les territoires, afin de freiner la propagation du virus, et un classement instauré comme suit :

  • en Alerte (taux d'incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants)
  • en Alerte renforcée (taux d'incidence supérieur à 150 pour 100 000 habitants)
  • en Alerte maximale (taux d'incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants)
  • en Etat d'urgence sanitaire

Dans le Pas-de-Calais – le virus circule à un niveau élevé ; le taux d’incidence est de 1 836.6 / 100 000 hab. au 4 avril 2022

Kesako ?

- Le taux d'incidence est le nombre de cas testés positifs pour la première fois, pour 100 000 habitants, moyenne sur sept jours.

- Le taux de positivité est le nombre de cas positifs pour 100 personnes testées.

Le soutien de l'Etat aux personnes les plus vulnérables

Pour les familles

Au cœur de la crise, la mobilisation a été pleine pour lutter contre les inégalités, la pauvreté et pour protéger les plus vulnérables. 

  • Aide d’urgence aux familles de 150€ pour les foyers allocataires du RSA ou de l’allocation de solidarité spécifique versée aux chômeurs en fin de droits à laquelle s’ajoutent 100 € par enfant pour les allocataires de l’aide personnalisée au logement (APL). 
  • Revalorisation du "complément mode de garde" pour les familles monoparentales de +138 € par mois
  • Augmentation de l'allocation adulte handicapée de +90 € par mois
  • Revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire : +100 € par enfant
  • Augmentation du minimum vieillesse de +100 € par mois pour un retraité vivant seul

Pour les étudiants et les jeunes

  • Les étudiants boursiers et les jeunes de 18 à 25 ans non-étudiants allocataires des APL ont été bénéficiaires des 150 € au titre de l'aide d'urgence.
  • Le bénéfice de la garantie jeune de 497 € a été élargi pour atteindre 150 000 bénéficiaires.
  • Les repas à 1 € au CROUS pendant la crise sanitaire et la mise en place de référents étudiants en renfort du travail des services des CROUS
  • Plan 1 jeune-1 solution pour aider les 750 000 jeunes arrivés sur le marché du travail en sept. 2020 et ceux aujourd'hui sans activité ou formation

Des mesures pour les plus précaires

  • 100 millions d’€ pour financer la création de 60 centres de santé et aider les associations de lutte contre la pauvreté.
  • Création de 300 centres d'accueil supplémentaires qui s’ajoutent aux 400 actuels pour les personnes sans abri.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.