Jean-Pierre PONT
Député de la 5è circonscription
Pas-de-Calais
Jean-Pierre PONT
Député de la 5è circonscription
Pas-de-Calais

PLAN DE DECONFINEMENT DU PREMIER MINISTRE

DECONFINEMENT : CE QU'IL FAUT SAVOIR !

« Prudence avant tout » estime votre député, le docteur Jean-Pierre PONT

Prudence avant tout, c’est bien la première conclusion qu’il faut tirer du plan de déconfinement présenté ce mardi 28 avril à l’Assemblée Nationale par le Premier Ministre, Edouard Philippe.

En effet, pas de déconfinement le 11 mai, ni de retour à une vie normale des Français mais un déconfinement par étapes et même, selon les territoires, en fonction de la pénétration locale du virus.

Comment ne pas se montrer extrêmement prudent devant la méconnaissance actuelle, souvent contradictoire des scientifiques sur ce coronavirus, et l’absence pour l’instant de tout traitement comme de tout vaccin ?

L’incertitude est telle devant l’évolution imprévisible de l’épidémie, de sa virulence, ou rêvons un peu de sa disparition, que l’on comprend la précaution de fixer au 7 mai la confirmation, selon des modalités pouvant encore évoluer, d’un déconfinement au 11 mai.

Les choix de base du gouvernement demeurent :

  • Protéger, tester et isoler les personnes contaminées.

Quelques observations.

Je note brièvement que les commerces pourront rouvrir le 11 mai à l’exception des cafés, bars et restaurants pour lesquels la décision sera prise fin mai.

J’approuve la réouverture progressive des crèches et établissement scolaires dans des conditions satisfaisantes de sécurité sanitaire sous accord des parents.

J’insiste auprès des entreprises pour privilégier au maximum le télétravail qui diminue une promiscuité, et la saturation dans les transports en commun.

De même les déplacements de populations, sources principales de transmission du virus, seront limités aux impératifs professionnels ou d’urgence familiale.

Hors ces exceptions, les déplacements de plus de 100 km seront interdits ainsi que toutes grandes manifestations culturelles et sportives jusqu'à la fin Août, à ce jour.

En revanche, il ne sera plus obligatoire de remplir une attestation pour les déplacements de proximité.

Attention, nous continuons de vivre avec le virus, ne baissons pas la garde !

J’encourage donc vivement nos seniors et les personnes à risques pathologiques à maintenir précautions et vigilance même après le 11 mai.

En tant que médecin, je préconise pour tous, non seulement dans les commerces et transports, le port permanent du masque.

Enfin, je me permets de rappeler que civisme, solidarité et discipline sont nos meilleures armes contre le virus.

Chacun doit avoir conscience que son comportement vis-à-vis des autres, s’il est bien partagé, assure également sa propre sécurité.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.